État actuel des travaux

Initialisation Réalisation             Terminé    

Lancé le 1er janvier 2018, le programme DaziT avance bien. De grands travaux de base et de développement ont été réalisés, et des résultats concrets ont été obtenus, notamment de nouvelles applications pour smartphone dans les domaines des contrôles (interrogations mobiles) et du trafic touristique privé (QuickZoll). Grâce à l'emploi de méthodes de projet agiles, les clients et les collaborateurs profitent des améliorations au fur et à mesure.

Le dernier résultat en date s'appelle Via. Cette application pour smartphone permet depuis mai 2019 aux conducteurs de camping-cars ou d'autocars immatriculés à l'étranger de s'acquitter facilement de la redevance forfaitaire sur le trafic des poids lourds (RPLF), à tout moment et partout.

La réalisation du programme suit la planification globale (feuille de route; voir ci-dessous). Le calendrier et le portefeuille de projets sont mis à jour continuellement en fonction des derniers développements. En raison d'une politique prudente en matière de dépenses ainsi que de diverses synergies et nouvelles planifications, les coûts sont pour l'instant inférieurs au budget.

À l'heure actuelle, huit projets sont en cours de réalisation, et trois autres sont en phase d'initialisation.

Réalisation

Le projet Refonte trafic marchandises/redevances revêt une priorité absolue. Dans le domaine du trafic des marchandises, il porte sur la numérisation intégrale des processus applicables à l'importation, à l'exportation et au transit des marchandises. L'activation automatique des déclarations en douane au moment du passage de la frontière en constitue un élément important. Différentes solutions sont envisagées pour la réalisation technique de ce projet; de mai à novembre 2019, l'application pour smartphone Activ sera testée dans le domaine du transit avec l'aide d’entreprises pilotes. Parallèlement à cela, le modèle de données sous-jacent sera mis aux normes internationales afin de faciliter les échanges avec les partenaires à l'étranger. Dans le domaine de la perception des redevances, les processus, actuellement très hétérogènes, seront simplifiés, standardisés et harmonisés avec ceux du trafic des marchandises. Initialement distincts, les projets ont été fusionnés en un projet commun afin d'exploiter les synergies.

Le projet Portail électronique porte sur la préparation d'un portail central qui permettra aux clients de recourir à l'ensemble des services de l'Administration fédérale des douanes (AFD), de partout et en tout temps.

Le projet Données de base vise à mettre en place, à l'échelle de l'AFD, une plateforme clients et des données de base afin de remplacer plusieurs banques de données hétérogènes de l'AFD. La nouvelle plateforme simplifiera la gestion des données et améliorera la qualité de ces dernières.

Le projet SAE (système d'aide à l'engagement) a pour objectif de localiser des personnes au moyen de l'actuel système d'aide à l'engagement du Corps des gardes-frontière, grâce aux smartphones de service (mobile responder).

Le projet European Electronic Toll Service (EETS) vise à connecter le système de redevance sur le trafic des poids lourds liée aux prestations (RPLP) au système européen de télépéage.

Le projet EES / ETIAS (Entry Exit System / European Travel Information and Authorisation System) est l'élément central du projet Smart Borders de l'Union européenne, qui vise à améliorer l'efficacité des contrôles aux frontières extérieures de l'espace Schengen. Grâce au système électronique d'information et d'autorisation concernant les voyages, les voyageurs dispensés de visas aux aéroports pourront être contrôlés plus tôt.

Le projet Analyse des données fournira la base requise pour la collecte et l’évaluation de données à l'échelle du programme.

Le projet Certificats PKI garantira une gestion centralisée et uniforme des certificats numériques.

Initialisation

Trois projets sont en phase d'initialisation. Le projet B2B Gateway fournira une interface automatique entre les systèmes informatiques de l'AFD et ceux des entreprises. Le projet RPLP III remplacera le système actuel de perception de la RPLP en Suisse. Le projet Refonte du système AFV (recherche automatisée de véhicules et surveillance du trafic) vise à mettre à jour le logiciel qui permet de surveiller le trafic transfrontalier au moyen de caméras. L'équipe du projet collabore étroitement avec l'équipe du programme Harmonisation de l'informatique policière suisse (HPi).

Projets quick wins

Cinq projets quick wins ont été réalisés en 2018. Ils font office de prototypes pour l'AFD 4.0 et produisent une valeur ajoutée pour l'économie, la population et l'État.

https://www.ezv.admin.ch/content/ezv/fr/home/themes/projets/dazit/aktueller-stand-der-arbeiten.html