Achats test

Pratique

La loi interdit de vendre de la bière et du vin aux jeunes de moins de 16 ans et des bois-sons spiritueuses aux personnes qui n'ont pas atteint l'âge de 18 ans (dans le canton du Tessin, la vente de toutes les boissons alcooliques est interdite aux personnes de moins de 18 ans).

Les achats tests ont pour objectif principal la prévention. Ils servent en effet à sensibiliser le personnel de vente à l'interdiction de remettre des boissons alcooliques à des jeunes de moins de 16 ou 18 ans. En l'absence de base légale, les résultats de ces achats ne peuvent pas être utilisés comme moyens de preuve dans une procédure pénale ni entraîner le prononcé d'une amende. Ils peuvent en revanche être suivis de mesures administratives telles que le retrait de la patente. Les achats tests sont réalisés tant par des institutions privées que par les autorités.

L’administration fédérale des douanes publie annuellement un rapport de la pratique des achats tests d’alcool en Suisse.

Résultats 2020

En 2020, 6’040 achats-tests ont été recensés. Le nombre d’achats-tests d’alcool effectués par les institutions a été considérablement réduit, notamment dû aux difficultés engendrées par la pandémie de Covid-19. Cette perte d'achats-tests a été presque entièrement compensée par la participation de deux nouvelles organisations privée. Il est donc probable que, dans des conditions normales, nous aurions pu atteindre un nombre record d'achats-tests.

Pour ce qui est des résultats, environ 30% pour cent de boissons alcoolisées ont été  vendues à des personnes n'ayant pas l'âge minimum légal, cette année-là.

Cela représente une forte augmentation des ventes illégales, avec une baisse particulièrement marquée entre 2018 et 2019, à 28,3 pour cent et 20,3 pour cent respectivement.. Encore une fois, cette recrudescence est certainement due à la pandémie, dans le sens que le port du masque rendait la tâche d’évaluation de l’âge des personnes encore plus difficile pour le personnel de vente, possiblement aussi plus sous pression.

Des résultats qui varient en fonction des points de vente

Comme les années précédentes, les résultats des achats tests effectués en 2020 varient en fonction des points de vente.

En 2020 ce sont les chaînes de magasins ont été les plus testées (plus de quatre cas recensés sur dix), suivies par les restaurants et les cafés (presque un achat-tests sur cinq), les autres établissements (plus d’un cas sur cinq) et les stations-service (un peu plus d’un achat-tests sur six).

Bien que très peu testés, les catégories bar et fêtes ont les taux d'infraction à les plus élevés avec 41 pour cent de vente illicite dans les manifestations et les fêtes, et 43 pour cent dans les bars. Ils sont ainsi beaucoup plus élevés que dans d'autres points de vente tels que les chaînes de magasins (29 pour cent).

Et du nombre d’acheteurs

En outre, l'analyse des résultats montre d’une part que plus les acheteurs sont âgés, plus la part de ventes illégales croît, ce qui est relativement sensé. D’autre part, elle fait état d’une évolution intéressante : les groupes accèdent plus facilement à de l’alcool que les acheteurs seuls. Par exemple, un jeune  seul ou une jeune seule accède à de l’alcool dans environ 27 pour cent des cas et dans 37 pour cent des cas, s’ils ou elles se trouvent en groupe. On frôle les 40 pour cent pour les groupes de jeunes mixtes.

Lignes directrices

Servant de référence pour l'ensemble de la Suisse, le guide des achats tests contient de nombreuses indications pratiques. Ces dernières permettent aux cantons, aux communes, aux villes et aux organisations non gouvernementales d'effectuer leurs achats tests sur une base identique et de comparer les données ainsi collectées avec les résultats d'autres collectivités. Le guide comprend les projets et bases que la Croix-Bleue, les instances cantonales et les organismes de prévention ont créés et qui ont déjà fait leurs preuves sur le terrain.

Plateforme électronique pour la saisie des données

Utilisée dans toute la Suisse, la plateforme www.tkdb.ch se fonde sur un modèle de la Croix-Bleue. Elle permet une saisie coordonnée et uniformisée des données.

Grâce à cette plateforme, il est possible d'élaborer des questionnaires et de sélectionner les rubriques en fonction des divers groupes cibles. Celle-ci peut également être utilisée pour les achats tests d'autres produits tels que les jeux ou les cigarettes. La sécurité est garantie, car les données sont classées dans un espace réservé aux utilisateurs.

 

Contact

Division alcool et tabac

Administration fédérale des douanes
Division alcool et tabac
Section marché de l'alcool et publicité
Route de la Mandchourie 25
2800 Delémont

Tel.
+41 58 462 65 00
Fax
+41 58 463 18 28

khw@ezv.admin.ch

Imprimer contact

https://www.ezv.admin.ch/content/ezv/fr/home/themes/alcohol/praevention_jugendschutz/praeventionsinstrumente/testkaeufe.html