Prévention et protection de la jeunesse

De manière générale on distingue deux formes de prévention : la prévention comportementale visant à un renforcement des compétences psychosociales, et la prévention structurelle, définissant le cadre dans lequel les individus évoluent. On observe de très bons résultats découlant de mesure structurelles en matière de santé publique, d’autant plus si celles-ci sont appuyées par des mesures comportementales.

La prévention structurelle se définit par le nombre de mesures prises dans certains environnements particuliers (setting) contribuant à la promotion de conditions de vie favorables à la santé. L'aménagement de l'espace public, l'offre, les infrastructures pour les jeunes contribuent également à la prévention des problèmes liés à l'alcool.

Prévention structurelle en matière d’alcool en Suisse

Chargée de la réglementation du commerce et de la publicité pour l'alcool, la Division Alcool et Tabac (A AT) se concentre avant tout sur les aspects structurels de la prévention de la consommation problématique d’alcool. On entend par là les limitations d'accès aux boissons alcooliques, (horaires de vente, âge minimum pour la vente et la remise d'alcool, etc.), les restrictions en matière de publicité et la politique des prix ou taxation. Dans un deuxième temps, le contrôle et l'amélioration du respect des dispositions légales font également partie des mesures structurelles.

En Suisse, la loi interdit la vente ou la remise gratuite

  • de bière, de vin et de cidre (boissons fermentées) aux jeunes de moins de 16 ans;
  • de boissons spiritueuses (boissons distillées ou boissons mélangées contenant de l’alcool distillé), aux jeunes de moins de 18 ans.

Les cantons et les points de vente peuvent appliquer des règles plus strictes que les lois fédérales. Au Tessin et dans certains grands magasins, il est par exemple interdit de vendre toute forme de boissons alcooliques aux jeunes de moins de 18 ans.

Le personnel de vente joue un rôle clé pour la protection de la jeunesse. En cas de doute sur l'âge d'un client – ce qui est très souvent le cas et tout à fait normal face à un jeune en croissance – une pièce d'identité officielle (passeport, carte d'identité ou permis de conduire) doit être exigée afin de déterminer l'âge exact de la personne concernée.
Le lieu de vente doit être également muni d'un écriteau bien visible indiquant clairement les restrictions s'appliquant à la remise de boissons alcooliques aux jeunes.

En résumé, l'imposition de l'alcool, le contrôle de la production et du commerce, les limitations de la publicité et les prescriptions d'âges seuils figurent ainsi au nombre des mesures qui relèvent du domaine d'activité de la A AT.

Contact

Division alcool et tabac

Administration fédérale des douanes
Division alcool et tabac
Section marché de l'alcool et publicité
Route de la Mandchourie 25
2800 Delémont

Tel.
+41 58 462 65 00
Fax
+41 58 463 18 28

khw@ezv.admin.ch

Imprimer contact

https://www.ezv.admin.ch/content/ezv/fr/home/themen/alcohol/praevention_jugendschutz.html