Devenez garde-frontière

Chez nous, chaque jour est différent

La transformation numérique de l'Administration fédérale des douanes (AFD) en Office fédéral de la douane et de la sécurité des frontières (OFDF) entraînera le regroupement des professions actuelles de «spécialiste de douane» et de «garde-frontière» en une nouvelle profession unique. La formation de «spécialiste en douane et sécurité des frontières» débutera à la mi-2021. Nos collaborateurs seront formés au contrôle complet des marchandises, des personnes et des moyens de transport et se spécialiseront dans un domaine au moins par la suite. Ils porteront le même uniforme et seront armés en fonction de leurs tâches. Grâce à ces nouvelles dispositions, ils gagneront en flexibilité et nous serons en mesure de déployer nos forces de manière plus ciblée et plus efficace.

Qu'attendons-nous de vous? Nous élaborons actuellement les modules de formation et dessinons les contours de la future carrière professionnelle. La volonté de travailler en équipe pendant 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, en uniforme et armé représente la condition la plus importante à laquelle vous devez satisfaire. La formation de spécialiste en douane et sécurité des frontières vous intéresse? Vous trouverez ici de plus amples informations à ce sujet à partir de l'automne 2020. Participez activement dès le départ au développement de la douane de demain!

La transformation de l'AFD en OFDF vous intéresse? Dans ce cas, suivez le lien suivant: www.dazit.admin.ch.


Vous voulez apporter une contribution à l'économie du pays ainsi qu'à la sécurité et à la santé de la population suisse, en :

  • Luttant contre la contrebande organisée et la criminalité transfrontalière?
  • Défendant les intérêts de notre pays en Suisse et à l'étranger?

Alors posez votre candidature pour devenir garde-frontière avec brevet fédéral !

La profession de garde-frontière

Les gardes-frontière sont sur la brèche 24 heures sur 24 pour veiller aux intérêts de la Suisse et de ses habitants, à la frontière, dans l'espace frontalier, dans les trains qui franchissent la frontière, sur les eaux frontalières, dans les aéroports et également à l'étranger. Ils travaillent de manière autonome, leurs tâches sont variées, et ils entretiennent des contacts étroits avec la population et des personnes en provenance de l'étranger.

Dans le cadre de leur travail quotidien, les gardes-frontière côtoient des gens de tous horizons et sont confrontés à des situations parfois délicates. Ils doivent cependant faire preuve de flexibilité et posséder certaines compétences humaines. Contrôler une personne, c'est évaluer, décider et agir de manière réfléchie et proportionnelle.
La profession n'est pas non plus sans risques. On rencontre des gens qui ont des problèmes avec les lois. On voit aussi des choses qui ne sont pas toujours agréables

Garde-frontière : un métier qui dépasse nos frontières !

Salaire

Salaire complet durant la formation (variable en fonction de l'âge d'entrée en service). À cela s'ajoutent d'éventuelles indemnités pour le travail en équipes, le travail effectué le dimanche et le travail de nuit.

https://www.ezv.admin.ch/content/ezv/fr/home/l-afd/profession-et-formation/garde-frontiere.html