Autorités partenaires

Le Corps des gardes-frontière accomplit ses tâches en coordination et en coopération avec des autorités partenaires suisses et étrangères. Ces tâches comprennent des contrôles communs et des opérations communes, le soutien réciproque, l'échange d'informations et la formation en commun.

La coopération du Corps des gardes-frontière s'établit sur trois niveaux:

  • Régional
  • National
  • International

Coopération régionale

Le Corps des gardes-frontière est une institution bien établie dans les régions frontalières de Suisse; il est opérationnel 24 heures sur 24, que ce soit en service statique dans les postes de gardes-frontière, en engagement mobile dans le terrain, dans l'espace frontalier, dans les trains qui franchissent la frontière, sur les eaux frontières ou dans les aéroports.

Coopération nationale

En qualité d'organe national, le Corps des gardes-frontière travaille en étroite collaboration avec ses partenaires suisses.

Au niveau national, il collabore avec des autorités fédérales telles que l'Office fédéral de la police (fedpol), la Secrétariat d'Etat aux migrations (SEM) ou l'Institut suisse des produits thérapeutiques (Swissmedic).

Au niveau cantonal, il travaille en premier lieu avec les polices cantonales.

Sur demande des cantons frontaliers, le Corps des gardes-frontière accomplit également des tâches de police dans l'espace frontalier dans le cadre de ses tâches douanières traditionnelles. Les compétences des autorités de poursuite pénale et de la police de la Confédération et des cantons sont sauvegardées.

Pour son travail de police, le Corps des gardes-frontière se fonde sur des accords avec les cantons. Ceux-ci règlent les compétences entre les partenaires.

Coopération internationale

Le Corps des gardes-frontière applique des traités internationaux et des accords avec nos Etats voisins (Allemagne, Autriche, France, Italie et Principauté de Liechtenstein).

Il soutient également des organisations internationales comme les Nations Unies (ONU) ou l'Agence européenne pour la gestion de la coopération opérationnelle aux frontières extérieures FRONTEX. Au moyen des engagements FRONTEX, le Cgfr apporte sa contribution à la protection des frontières extérieures de l'espace Schengen, ce dont profite aussi la Suisse.

https://www.ezv.admin.ch/content/ezv/fr/home/l-afd/organisation/corps-des-gardes-frontiere--cgfr-/autorites-partenaires.html