Impôt sur les huiles minérales

L'impôt de consommation comprend

  • un impôt sur les huiles minérales grevant l'huile de pétrole, les autres huiles minérales, le gaz de pétrole et les produits résultant de leur transformation ainsi que les carburants;
  • une surtaxe sur les huiles minérales, grevant les carburants.

A l'instar des droits de douane, les impôts de consommation spéciaux sont des impôts à phase unique. La principale différence entre les droits de douane et les impôts de consommation spéciaux réside dans le fait que les premiers ne sont perçus que sur les marchandises importées sur le territoire douanier tandis que les seconds le sont sur les marchandises mises à la consommation. Dans le système des impôts de consommation, les marchandises importées sont donc soumises au même régime fiscal que les marchandises fabriquées ou extraites à l'intérieur du pays.


L'impôt sur les huiles minérales est prélevé au moment le plus proche possible de la mise à la consommation de la marchandise. Il est dès lors indispensable que le commerce ait la possibilité d'entreposer les marchandises en régime non fiscalisé. Pour des raisons administratives, le nombre de personnes assujetties à l'impôt doit être aussi faible que possible. Aussi l'assujettissement à l'impôt se situe-t-il en principe à l'échelon du commerce. Par le biais du prix du produit, ce dernier répercute ensuite l'impôt sur les consommateurs.


L'impôt sur les huiles minérales diffère selon les produits et leur utilisation (carburant, combustible, usages techniques). Par exemple, il se monte par litre à

  • 73,12 centimes pour l'essence sans plomb
  • 75,87 centimes pour l'huile diesel
  • 0,3 centime pour l'huile de chauffage extra-légère

Des allégements fiscaux sont par exemple prévus pour les carburants utilisés dans l'agriculture, la sylviculture et la pêche professionnelle ou par les entreprises de transport concessionnaires. Depuis début juillet 2008, des allégements fiscaux sont également accordés pour les carburants issus de matières premières renouvelables, à condition que les exigences écologiques et sociales minimales fixées par le Conseil fédéral soient remplies.

 

 

 

 

 

Importance de l'impôt sur les huiles minérales

Recettes 2016
(en milliers de francs)

Utilisation

Impôt sur les huiles minérales grevant les carburants

2'822'556

Surtaxe sur les huiles minérales grevant les carburants

1'865'561

Impôt sur les huiles minérales grevant les combustibles

17'207

En 2016, l'impôt sur les huiles minérales a représenté 7 % des recettes de la Confédération.

Principes de l'imposition des huiles minérales

  • Les marchandises importées dans le territoire suisse et celles fabriquées ou extraites sur territoire suisse suivent le même régime fiscal. Sont reputés territoire suisse le territoire de la Confédération et les enclaves douanières étrangères. L'enclave douanière suisse de Samnaun en est exclue.
  • La créance fiscale nait par la mise en libre pratique fiscale. Pour les marchandises importées, il s'agit du moment où la marchandise est mise en libre pratique douanière. Pour les marchandises placées en entrepôts agréés, la créance fiscale nait au moment où la marchandise quitte l'entrepôt ou y est utilisée.
  • Les entrepôts agréés servent à entreposer, raffiner, fabriquer et extraire des marchandises non imposées. La fabrication (raffinage compris) et l'extraction ainsi que l'entreposage de marchandises non imposées doivent toujours avoir lieu dans un entrepôt agréé.
  • Les entrepositaires agréés et les propriétaires de réserves obligatoires transmettent mensuellement la déclaration fiscale par TED. Cette procédure peut également être revendiquée par les importateurs.
  • Le transport, par des entrepositaires agréés, de marchandises non imposées s'opère à l'intérieur du pays au moyen de bulletins d'accompagnement.
  • Des prescriptions spéciales existent pour les réserves obligatoires non imposées entreposées auprès de propriétaires de réserves obligatoires sous surveillance de la Carbura dans des entrepôts de réserves obligatoires hors entrepôts agréés.
  • Le gazole destiné à être utilisé comme huile de chauffage extra-légère est coloré et marqué pour être distingué physiquement de l'huile diesel.
  • La base de perception est fixée par 1000 litres à 15 oC et, pour les distillats lourds et quelques rares autres produits, par 1000 kg de masse nette.

 

Contact

Perception de l'impôt sur les huiles minérales

Autorisations, déclaration périodique/déclaration fiscale

Tél.
+41 58 462 67 77
Fax
+41 58 462 70 10

Section Impôt sur les huiles minérales

Remboursements de l'impôt

Direction générale des douanes
Section COV, impôt sur les véhicules automobiles, remboursements

Tél.
+41 58 462 67 64
Fax
+41 58 462 70 10

ozd.var@ezv.admin.ch

Imprimer contact

https://www.ezv.admin.ch/content/ezv/fr/home/infos-pour-entreprises/impots-et-redevances/importation-en-suisse/impot-sur-les-huiles-minerales.html