Documents falsifiés: l'intuition et l'expérience sont essentielles

Depuis plusieurs années, Fausto Buletti est spécialiste en falsification de documents auprès de l’Administration fédérale des douanes (AFD). Il décrit les expériences qu'il a vécues et les faux documents qu’il a réussi à mettre au jour.

26.08.2019, Nadia Passalacqua, porte-parole de l'AFD

Entrer dans le bureau de Fausto Buletti, c'est un peu comme entrer dans un laboratoire qui doit traiter une montagne d'informations. Fausto Buletti est adjudant d'état-major du Corps des gardes-frontière et spécialiste en falsification. Il travaille au sein d'une équipe nationale chargée de mettre au jour les faux documents. Et les résultats sont probants: chaque jour, les collaborateurs de l'AFD confisquent cinq documents d'identité falsifiés en Suisse.  

Fausto Buletti
Fausto Buletti contrôle des faux documents

L'intuition joue un rôle fondamental. Sans dévoiler les astuces du métier, Fausto Buletti entame sa démonstration avec un exemple. Il s'agit d'un cas remontant à plusieurs années. La personne en question avait été interceptée au poste de douane de Chiasso strada, sans documents d'identité. Elle ne pouvait présenter qu'un permis de conduire allemand et un permis de séjour italien. Pour rappel, en Suisse, on entend par «documents d'identité» le passeport ou la carte d'identité: les autres documents officiels, comme le permis de conduire, sont uniquement des pièces de légitimation. Les gardes-frontière se sont alors demandé pourquoi cet homme détenait un permis de séjour italien et un permis de conduire allemand. Comme il semblait nerveux, ils ont décidé de contrôler son véhicule et y ont trouvé une énorme enveloppe blanche, gonflée, à peu près de cette taille (Fausto Buletti mime la taille de l'enveloppe avec ses mains), bien cachée dans la boîte à gants. Les gardes-frontière ont d'abord pensé qu'il s'agissait d'argent liquide ou de stupéfiants. En fait, l'enveloppe contenait des photos des guerres de Yougoslavie qui représentaient des crimes de guerre que l'homme avait commis. Il s'est ensuite avéré que l'homme était recherché au niveau international. Quelle satisfaction pour les gardes-frontière d'avoir réussi à l'intercepter! Fausto Buletti regarde ses avant-bras et avoue qu'il a encore la chair de poule en pensant à l'homme auquel l'équipe a été confrontée à son insu.

Faux documents: la falsification est là où on l'attend le moins

Fausto Buletti passe à un autre exemple et s'empare d'un livret pour étrangers. Il explique qu'il enseigne toujours aux gardes-frontière à sortir les documents de leur étui, qui sert souvent de leurre. La falsification se trouve sur la partie droite du document. L'adjudant révèle que la date de naissance du livret a été modifiée. En effet, en y regardant de plus près, on distingue un petit morceau d'adhésif qui se termine pile après la date de naissance: le dernier chiffre de l'année a été falsifié. Selon Fausto Buletti, il suffit simplement de découper le chiffre au bistouri et de le remplacer par un autre en utilisant de l'adhésif. L'adjudant utilise ce type d'exemple dans ses cours: s'il parvient à fabriquer lui-même un faux document, on s'imagine à quel point il est facile pour les faussaires professionnels de réaliser des faux encore plus raffinés.

Les bases de données constituent également un des principaux outils des spécialistes en falsification de documents: les gardes-frontière ont accès à des bases de données répertoriant les vols de documents vierges, qui sont par exemple volés à un bureau des passeports et personnalisés ensuite. Il existe de longues listes qui recensent ce type de documents.

Pass unkenntlich
La falsification n'est identifiée qu'avec un examen minutieux.
Nummer in Pass
Le dernier chiffre de la date de naissance a été manipulé.

Le morphing: création d'un troisième visage à partir de deux photos

Fausto Buletti présente un autre exemple au moyen d'un document falsifié français découvert en août 2018. Ce processus de falsification est appelé «morphing»: on combine deux photos de personnes qui se ressemblent pour obtenir une troisième personne. Le nouveau visage ressemble aux deux autres sans être identique. À ces fins, on garde les traits originaux du visage dont on modifie certaines caractéristiques essentielles, comme la forme des yeux.

L'importance de la formation

Selon Fausto Buletti, le champ d'action du spécialiste en falsification de documents s'élargit constamment. Il faut du temps pour en apprendre les finesses. C'est pourquoi la formation joue un rôle important. Tous les gardes-frontière suivent une formation de base complétée par une formation continue et des cours de mise à niveau. Les connaissances doivent être confirmées par un sens aigu de l'intuition et beaucoup d'expérience sur le terrain.

https://www.ezv.admin.ch/content/ezv/fr/home/documentation/publications/forum-d---le-magazine-de-la-douane-suisse/nah-dran/gefaelschte-dokumente-finden.html