Interceptions à la frontière

Drogues, armes, denrées alimentaires et autres curiosités: chaque jour, les collaborateurs de l’Administration fédérale des douanes (AFD) interceptent à la frontière des personnes qui tentent de faire passer illégalement des marchandises dans notre pays ou hors de celui-ci, ou qui se rendent coupables d’autres délits. Voici quelques-uns des cas auxquels les collaborateurs de l’AFD ont été confrontés ces derniers mois.

12.07.2019, service Médias de l’AFD

Viande de serpent et de pangolin dans la valise

Zurich Aéroport: lors d’un contrôle, des collaborateurs de l’AFD découvrent de la viande de serpent et de pangolin dans les bagages d’une Camerounaise domiciliée en Suisse. Interrogée, celle-ci répond que toute la viande provient du Cameroun et qu’elle est destinée à un usage privé. Bonne nouvelle, car la dame en question travaille dans une chaîne de restauration rapide en Suisse.

Toute personne qui importe en Suisse de la viande d’animaux sauvages contrevient tant aux prescriptions de police des épizooties qu’aux dispositions relatives à la conservation des espèces. La dame interceptée par les collaborateurs de l’AFD doit donc s’attendre à l’ouverture d’une procédure pénale.

Bushmeat
La viande de brousse saisie

Fausses cartes de crédit

Bâle Saint-Louis Autoroute: le jeudi 28 mars 2019, des collaborateurs de l’AFD contrôlent un tracteur à sellette immatriculé en Bulgarie qui provient d’Espagne et se rend en Suisse via la France. Dans la cabine, ils mettent la main sur des cartes de crédit vierges et sur un appareil servant à copier les données contenues dans les bandes magnétiques des cartes. Bref, tout le matériel nécessaire à un pirate pour retirer de l’argent ou effectuer un paiement à la place du détenteur de la carte originale. En outre, le test de dépistage de drogue effectué par les collaborateurs de l’AFD se révèle positif. Le chauffeur transporte environ 5 grammes de cocaïne et une matraque télescopique soumise à autorisation.

Les objets illégaux sont saisis, et une procédure pénale est ouverte contre le chauffeur bulgare.

Skimming
Matériel de piratage: cartes de crédit vierges et appareil servant à copier les données contenues dans les bandes magnétiques des cartes

Valise oubliée

Genève: le mardi 27 novembre 2018, peu après 12 h 30, un employé des Chemins de fer fédéraux (CFF) remet aux collaborateurs du poste de douane de la gare de Cornavin un bagage oublié dans un TGV provenant de Paris. Le contrôle effectué au moyen d’un appareil à rayons X révèle que la valise contient 7,9 kilos de marijuana emballée dans des sachets individuels. Peu de temps après cette belle prise, les CFF informent les collaborateurs du poste de douane qu’un client s’est manifesté pour récupérer le bagage. À 13 h 45, un sexagénaire espagnol accompagné d’une interprète improvisée arrive au passage frontière de la gare. L’homme décrit alors le modèle et la couleur de la valise, puis confirme qu’il est bel et bien le propriétaire de l’objet qu’on lui présente.

Les collaborateurs du poste de douane n’ont plus qu’à remettre l'individu et la marijuana à la police cantonale.

Marihuana
Un bagage au contenu peu ordinaire, à savoir 7,9 kilos de marijuana

Quatre passeurs et 26 migrants

Capolago: le 21 mars 2019 peu après 7 heures, quatre passeurs sont arrêtés dans le cadre d’une opération du Corps des gardes-frontière (Cgfr). Partis d’Italie, les hommes roulent en direction du nord avec 26 migrants à bord de leurs trois véhicules (dont une voiture de livraison). Le groupe de lutte contre les passeurs est appelé en renfort pour procéder aux investigations complémentaires. Ce groupe se compose de membres du Cgfr, de la police cantonale et de l’Office fédéral de la police.

Les quatre hommes sont soupçonnés d’infraction grave à la loi sur les étrangers, et plus précisément d’aide à l’immigration illégale, en bande organisée et dans l’intention de s’enrichir. L’enquête est coordonnée par le procureur général tessinois Arturo Garzoni.

Plus de 19 kilos de cocaïne à bord d’une voiture

San Pietro di Stabio: le 23 avril 2019, tôt le matin, une voiture immatriculée en Allemagne qui roule en direction de l’Italie est arrêtée au passage frontière. À son bord, deux ressortissants albanais: le conducteur, âgé de 33 ans et résidant à Varese, ainsi que la passagère, âgée de 22 ans et venant d’Albanie. Lors d’un contrôle approfondi du véhicule, les gardes-frontière mettent la main sur une cachette renfermant plus de 19 kilos de cocaïne emballée dans 17 sachets individuels.

Le conducteur et la passagère du véhicule sont soupçonnés d’infraction grave à la loi sur les stupéfiants. L’enquête est coordonnée par le procureur du canton du Tessin.

Drogenversteck in Fahrzeugen
Les contrebandiers se montrent créatifs lorsqu’il s’agit de dissimuler de la drogue dans un véhicule.

Infos complémentaires

L’AFD publie régulièrement des communiqués de presse régionaux sur les découvertes qu’elle a effectuées.

https://www.ezv.admin.ch/content/ezv/fr/home/documentation/publications/forum-d---le-magazine-de-la-douane-suisse/nah-dran/aufgriffe-an-der-grenze.html