Nouvelle installation de tir et d’entraînement pour l’AFD

La nouvelle installation de tir et d’entraînement Solenberg de l’Administration fédérale des douanes (AFD) a pu être inaugurée le 19 décembre 2018 à Schaffhouse, à peine un an après le début des travaux. Elle sera utilisée tant par les collaborateurs de l’AFD que par les collaborateurs de la police de Schaffhouse. La participation de la Confédération représente environ deux tiers des coûts de l’ouvrage, qui s’élèvent à près de 6 millions de francs au total. 

07.01.2019, Michael Steiner

Christian Bock.JPG
Christian Bock, directeur de l'AFD

Outre Christian Bock, directeur de l’AFD, Michaela Schärer, cheffe de la DOUANE, Jürg Noth, chef du Corps des gardes-frontière, et Thomas Zehnder, commandant de la région gardes-frontière II et chef de l’arrondissement de douane II, ont participé à la cérémonie. Dans son allocution, le directeur de l’AFD s’est félicité de la fructueuse collaboration entre la Confédération et le canton de Schaffhouse, empreinte de compromis judicieux et de beaucoup de pragmatisme. Il a souligné que l’administration des douanes serait une utilisatrice régulière de l’installation Solenberg, symbole du rôle essentiel que jouera l’étroite collaboration de l’AFD avec la police.

Possibilités d’entraînement importantes

L’installation de tir et d’entraînement est souterraine. Elle comprend un stand de tir à munitions réelles de 25 mètres de long ainsi qu’un simulateur de tir à munitions réelles ou virtuelles (laser). Pour simuler des engagements réalistes, il est possible d’utiliser des véhicules dans l’espace réservé au tir. Comportant également un espace dédié au combat rapproché, l’installation améliore considérablement les possibilités de formation aux armes pour les collaborateurs de l’AFD et de la police de Schaffhouse. Le jour de l’inauguration, Cornelia Stamm Hurter, conseillère d’État du canton de Schaffhouse, a insisté sur la nécessité pour les policiers et les gardes-frontière de pouvoir s’entraîner à affronter des situations extrêmes, vu la menace réelle que les tueries ainsi que les attaques terroristes constituent aujourd’hui.

Eroeffnung Schiessanlage Schaffhausen.JPG
De gauche à droite:
Cornelia Stamm Hurter (SH), Martin Kessler (SH), Ernst Landolt (SH), Christian Bock (AFD)

Participation de la Confédération aux coûts

Étant donné que l’AFD utilisera régulièrement l’installation de tir moderne inaugurée à Schaffhouse, c’est la Confédération qui assume la majeure partie des coûts (4 millions au maximum sur 5,7 millions au total). Le crédit correspondant est inférieur d’environ 7 % au montant budgétisé.
 

https://www.ezv.admin.ch/content/ezv/fr/home/documentation/publications/forum-d---le-magazine-de-la-douane-suisse/events/neue-trainings-und-schiessanlage-in-schaffhausen.html